Retour à l'histoire de quelques FAI français

----------------------Infonie

     
 

Infonie est un FAI-fournisseur d'accès à Internet français ouvert au public le 6 octobre 1995. C'est chronologiquement l'un des premiers fournisseurs d'accès français après son concurrent World-Net à se partager le marché français avec les fournisseurs d'accès américains AOL (America On line) et CompuServe.

Le service en ligne Infonie fut créé en 1995 par Christophe Sapet, son président, et Bruno Bonnell, également cofondateurs en 1983 d'Infogrames, société française d'édition et de distribution de jeux vidéo. Il visait une cible familiale et souhaitait surtout proposer un bouquet de services dans un environnement fermé (interface propriétaire " Ladybird "), réseau privé offrant des centaines de programmes de jeux, d'information, de cinéma ou d'éducation. L'accès aux sites Internet a toutefois été rendu possible dans le courant de l'année 1996 pour surfer sur le web, l'accès à Internet étant désormais inclus dans le prix de l'abonnement.

Infonie fut la première société introduite sur le Nouveau marché à la Bourse de Paris le 20 mars 1996 à 450 francs (68,60 € environ). Son actionnaire de référence (avec 54%) est alors Infogrames Participations (holding regroupant les fondateurs qui deviendra en 1997 Interactive Partners), également actionnaire le plus important d'Infogrames. Si l'introduction en Bourse fut triomphale, l'euphorie fut de courte durée : peu d'abonnés (pas même 25000 fin 1996), un chiffre d'affaires insignifiant (3,12 millions de francs au premier semestre), des pertes importantes (80 millions de francs fin 1996).

En octobre 1998, Infonie rachète le moteur de recherche Lokace dont le nom apparait alors au verso de certains kits.

Durant l'année 1998, Infonie séduit de nouveaux clients en proposant des packs " PC + Internet " en partenariat avec différents grands noms de la distribution (Auchan, Continent, Camif) et atteint 145 000 utilisateurs. Infonie limite ses pertes à 77 millions de francs contre 118 millions en 1997. Elles restent toutefois supérieures au chiffre d'affaires de 74 millions de francs.

En mai 1999, Infonie change de dénomination sociale pour devenir Infosources. Ce changement de nom s'accompagne d'une réorganisation de la société qui sépare désormais son activité en deux pôles, l'un payant, l'autre gratuit. Le premier comprend le portefeuille d'abonnés d'Infonie. Le second est bâti autour de Lokace Online, l'accès Internet gratuit lancé le 27 avril 1999 d'abord sur Paris et la région parisienne.

Infonie lance le 1er août 1999, en partenariat avec l'opérateur télécom Siris, un forfait Internet 100 francs TTC par mois pour 20 heures de communication en semaine de 19h00 à 8h00 ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés. En dehors de ces plages horaires, l'accès est facturé au coût d'une communication locale.

Le 1er décembre 1999, quatre nouvelles formules sont proposées. Tout d'abord, Infonie lance deux forfaits Internet : le 'Top 20' propose un accès Internet de 20 heures pour 99 francs par mois et avec le 'Top 40', 40 heures de communications téléphoniques pour 189 francs par mois. Le fournisseur d'accès propose parallèlement un accès sans abonnement 0,25 franc la minute. Les internautes pourront avoir accès à toutes ces offres même à partir d'un ancien kit de connexion. Infonie fait également une offre de 'PC gratuit'. L'offre 'Infonie pack' inclut une prime de bienvenue pour l'achat d'un PC à 0 franc, 10 heures de communication gratuites, le tout avec des mensualités de 169 francs par mois sur une durée de 3 ans. La primeur de ces nouvelles offres revient aux 170 000 abonnés d'Infonie et de Lokace Online, les nouvelles formules -moins chères- se substituant à celles qui étaient commercialisées auparavant.

En 1999, Infosources enregistre un chiffre d'affaires en forte progression de 155 millions de francs soit 100 % de hausse par rapport à 1998, grâce notamment au rachat de Lokace, et au lancement de Zonejeux.com et Topachat.com avec une perte nette ramenée à 48 millions de francs (contre 77 en 1998).

En juin 2000, Infosources, la maison-mère d'Infonie et de Lokace cède le contrôle de son activité de fournisseur d'accès à l'opérateur télécom belge Belgacom afin de se concentrer sur les contenus (les activités d'édition multimédia d'Infosources acquises en 1999, rebaptisées Ixo, avec les sites ZonesJeux, TopAchat, Onatoo, Francité, MesActions.com et les éditeurs Pressimage et Freeway, notamment des revues 'PC n°1' et 'Netsurf', acquis au mois d'avril). Concrètement, Infosources fusionne avec Skynet, la filiale Internet de Belgacom, pour donner naissance à une nouvelle société qui restera cotée sur le Nouveau marché de la Bourse de Paris, la branche FAI étant contrôlée à 74% par Belgacom, à 18% par les fondateurs et actionnaires de référence d'Infosources et à 8% par le public. Le nouveau fournisseur d'accès Internet franco-belge revendique alors un million d'abonnés au travers de quatre marques : Infonie (qui était également présent en Belgique) et Skynet (FAI payants) ; Lokace et Swing (FAI gratuits).

En août 2000, le groupe signe un accord de distribution avec Carrefour qui prévoit entre autres une offre couplée ordinateur/accès Internet de 120 heures gratuites par an.

Infonie abandonna enfin, à partir du 1er novembre 2000, son interface propriétaire pour une nouvelle version HTML s'ouvrant sur le Web. Une bonne partie du contenu devient ouvert tandis que certains aspects de communication nécessitent un 'plug-in'.

Le 17 octobre 2001, Belgacom officialise la cession d'Infonie et des sites liés (Lokace) au groupe italien Tiscali, n°3 en Europe des accès et services internet ; Infonie sera intégré dans sa filiale Liberty Surf Group. C'est le quatrième FAI que Tiscali s'offre sur le marché français après Liberty Surf, World Online et Freesbee. Les 250 000 abonnés environ que Infonie apporte à Tiscali le place alors au deuxième rang du marché derrière Wanadoo, mais devant Free et AOL. L'acquisition, qui sera approuvée le 23 novembre 2001 par les actionnaires de la société Infosources, sera faite en cash pour 5 millions d'euros. Un éventuel complément de 5 millions d'euros au maximum pourra être effectué fin janvier 2002 selon le nombre d'abonnés actifs d'Infonie migrant chez Tiscali-Liberty Surf. Le prix payé par Tiscali est faible. Une acquisition finale à 7,5 millions d'euros valoriserait l'abonné Infonie à 30 euros seulement. En avril 2000, le Journal du Net estimait que l'opération de rachat de Club Internet par l'allemand T-Online s'était faite sur la base d'un abonné à plus de 7000 euros!

Belgacom conserve les activités belges d'Infosources et propose aux actionnaires minoritaires de leur racheter leurs titres 0,70 euro pièce, un prix modique, même si Infosources cotait 0,65 euro le 17/10/2001 à la Bourse de Paris. Introduite l'équivalent de plus de 68 euros en mars 1996, l'action Infosources cotait encore autour de 35 euros en mars 2000 !

À partir de mars 2002, afin d'harmoniser ses efforts de communication grand public, Tiscali France a supprimé les marques des FAI qu'il avait acquises dans la période 2000-2001 (Liberty Surf, World Online, Freesbee et Infonie). Tiscali n'a conservé que le nom, les abonnés, et les adresses électroniques de courriels contenant " @infonie " dans le nom. Par la suite Tiscali France a disparu en 2005, au profit d'Alice via un rachat par Telecom Italia. Alice a été elle-même rachetée par Iliad pour être intégrée à Free.

Dans le musée interactif d'Infonie (www.infonie.net), site étant la "mémoire" du pionnier des services en ligne, vous y trouverez des captures d'écrans des différents programmes originaux d'Infonie tels qu'ils existaient avant la disparition définitive d'Infonie le 15 avril 2002.

 
     

Retour à l'histoire de quelques FAI français